Section Jeunes : Une grande première qui en appelle d’autres !

Z’auriez dû venir ce dimanche 20 Janvier 2019 au gymnase Janvier, le spectacle était au rendez-vous ! Une journée de championnat qui finalement se transformera en deux rencontres amicales faute de combattants, un mini championnat pour des minis floorballeurs qui a bien du mal à se mettre en place, mais si le développement du floorball en France était facile, nous nous en serions rendu compte durant nos 10 années d’existence, 10 ans punaise ! La majorité de ces petits gars et filles n’étaient pas nés, whouaou ! Je viens de prendre un coup derrière les oreilles en écrivant cela, bon je respire, je me redresse et je continue. Donc seuls les petits Rouennais ont répondu présent en ce dimanche (punaise 10 ans, j’en reviens pas !) 5 courageux Rouennais sont venus plein de gnac, de “je lâche rien”, de “j’ai même pas mal !” affronter nos Killers, des scores lourds en faveur des Hoplites mais un comportement exemplaire des petits Rouennais qui n’ont pas abdiqué et qui nous laisse à penser Brandon et moi que nous devrons faire redescendre sur terre nos killers en vue du futur déplacement en Normandie, nous serons attendu de pied ferme c’est sûr. Vêtus de ce magnifique nouveau maillot hoplites cher au petit cœur de notre présidente adorée (c’est bon je pense que j’en ai fait assez là !), nos 12 guerriers ont développé un jeu tout en passes, en shoots, en “je lève la tête”, en “je marque des buts” et en “j’oublie de défendre”, ben oui il faut bien que l’on ait encore deux-trois trucs à travailler avec Brandon, Alex, Arthur pour ne citer qu’eux, Arthur coach goalies, le luxe quand même ! Impressionné comme nous tous par le talent de nos petits portiers, mais ne serait-ce pas tout simplement le résultat d’une préparation exemplaire mon cher Arthur ? Fier d’eux nous pouvons l’être (ça y es je parle comme Yoda moi !) notamment quand ces petits gars sont capables d’humilité face à leurs adversaires et de délire complet une fois dans le vestiaire, quel exemple ! Bravo les Killers, fier d’être l’un de vos coachs, vivement les prochaines rencontres, en championnat cette fois !

Christophe “Tof” Blondel