La réserve presque condamnée



Terminant derniers de la poule Nord au terme de la saison réguliere, la réserve des Hoplites devront jouer leur survie en N2 en disputant 3 matchs de poule basse face aux 3 équipes classées 4ème, 5ème et 6ème de la poule Sud (Grésivaudan, Toulouse et Orléans).

Le déplacement n’est pas des moindres car les Amiénois se déplaçaient à Grenoble ces 7 et 8 Avril. Ils y affrontaient Grésivaudan le Samedi et Orléans le Dimanche. Pas besoin de préciser que deux victoires ce week-end sortiraient provisoirement Amiens de la relégation, le faux pas est donc très déconseillé.

La réserve en mission commando !

Avec un effectif assez réduit (Comme tout au long de la saison), les Hoplites vont tenir tête aux Grenoblois dans ce premier match, pourtant bien plus nombreux. Le score est de 2-2 au bout des deux premiers tiers. Mais le manque de banc Picard va se faire ressentir. Les Isérois ajouteront 4 nouveaux buts en cette dernière période pour l’emporter 6 buts à 3. Un score logique au regard de la domination Grenobloise. Cependant, les Hoplites n’ont pas démérité et n’ont pas à rougir de leur prestation.

Le Dimanche, les Amiénois affrontent Orléans. Une équipe qui paraît à leur portée puisqu’ils ont également fini bons derniers de leur poule. Assez éreintés par le match de la veille, la réserve des Hoplites ne verront pas le jour dans ce non-match. Ils seront battus sèchement 5 buts à 1 face à une équipe pourtant réduite également dans son effectif. La faute à des Amiénois manquant nettement de réalisme devant la cage.

Ce week-end place les Hoplites à la dernière place de la poule de maintien. Seul un miracle pourrait maintenant sauver les Amiénois de la relégation, à commencer par une victoire impérative lors du prochain match, face à Toulouse.